Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de khon-kaen et de l'Issan

Le blog de khon-kaen et de l'Issan

Notre vie en Thaïlande et la découverte du pays, la nature, la culture, les spécialités culinaires et les meilleurs instants de partage avec les amis et la famille Thaï.

Publié le par Jean-Michel et Yuphin
Publié dans : #Humour et reflexions
 

Bonjour,

En cette veille des vacances d'été et aussi pour tous ceux qui projettent de venir visiter ce superbe pays, je tiens à faire part d'une réflexion qui s'impose à chacun d'entre nous vacanciers, résidents et aussi pour tous ceux qui protègent cette faune très diversifiée afin de la préserver pour les générations futures.

Le-temple-des-tigres-Kanchanaburi.jpg
 
Ceci n'est pas directement une mise en garde, mais simplement une réflexion et une prise de conscience.
 
Suite à un grand nombre de questions posées par plusieurs de nos amis et aussi sur les forums, au sujet des tortues et ceux qui ont envie de les observer dans leur milieu naturels, des raies manta, des ours des cocotiers, de certains qui torturent les éléphants pour satisfaire les touristes au mépris du bien être de ces géants, des ceux qui utilisent les gibbons et les "singent" en être humains, de ces moines qui gardent les tigres dans les temples juste pour faire de l'argent au mépris de ces animaux sauvages. Et bien d'autres animaux gardés en cage pour le simple plaisir de pouvoir prendre un photo tel ou tel animal.

 Ours des cocotiers enfermé
 
Saviez-vous?
 Qu'en dépit des problèmes de perte de leur habitat et de la chasse, l'ours malais ou ours des cocotiers  reste une des espèces de mammifères les plus négligés dans l'Asie du Sud-Est, et la moins connue des espèces d'ours au monde (Servheen 1999)?
En parcourant le net et aussi au vu de notre expérience personnelle, j'ai trouvé un article fort intéressant qui résume bien cette situation ambigüe.
Repeuplement tortues
 
 En provenance des centres de protection et de conservation, des bébés tortues sont ainsi relâchés sur les différentes plages de Phuket dans l’espoir de repeupler les mers thaïlandaises de ces reptiles pourtant si familiers
 
 
 
 
  
 
"La Thaïlande est un des sanctuaires mondiaux de la biodiversité, comme le rappellent ses 102 parcs nationaux. Mais tous ne protègent pas réellement la faune et la flore, d’autant que certains sont envahis par les constructions touristiques, au mépris des lois. Leur gestion est décentralisée, et donc très inégale. Ils sont sous la menace permanente de projets immobiliers, malgré les luttes quotidiennes des associations environnementalistes et de quelques activistes locaux. Ainsi, petit à petit, l’habitat de dizaines d’espèces en danger est grignoté par les pelleteuses.
 
Outre les dégâts de l’expansion immobilière, le tourisme pèse aussi directement sur l’avenir de plusieurs espèces transformées en attraction ou en objet commercial.
 
Les gibbons sont capturés pour servir de modèles photo et les éléphants dressés dans des camps à jongler avec un ballon.
Gibbon 01
 
Les rares tortues qui survivent à l’envahissement de leurs sites de pontes par les touristes doivent fuir les chasseurs qui rêvent de transformer leur carapace en peignes et bijoux.
Quant aux ours, c’est leur bile qui est achetée à prix d’or pour finir sous forme d’aphrodisiaque chinois. Les parcs nationaux offrent une mince protection pour ces espèces en danger.
 
De nombreuses initiatives ont fleuri pour protéger et réhabiliter les espèces en danger. Certaines offrent des possibilités d’hébergement et de volontariat. Là encore, un peu de discernement s’impose pour distinguer les meilleurs projets et associations (Elephant Conservation Network, Gibbons Rehabilitation Project, Wildlife Society of Thailand, UICN, WWF, etc.) de la supercherie douteuse à but lucratif (Tiger Conservation Project à Kanchanaburi)."

Texte tiré  du site http://www.babel-voyages.com/voyage/thailande/vous-avez-dit-ecotourisme

éléphant 01
 
 
Danger éléphants
 Je préfère et de loin croiser plus de ces panneaux le long des routes et rouler prudemment dans les trop rares région ou il vit encore enliberté
Les braconniers le chassent pour son ivoire, extrêmement précieux, ou capturent de jeunes animaux avec lesquels ils peuvent mendier et espérer des gains intéressants dans les villes. En Thaïlande, on compte actuellement plus d'éléphants comme animaux de monture dans le tourisme et dans les camps qu'à l'état sauvage, où l'on considère que les effectifs d'animaux sont inférieurs à 2000.
 
Afin de rester le plus objectif possible et que chacun puisse se faire la meilleure opinion je vous suggère aussi le guide suivant :
 
http://www.gavroche-thailande.com/actualites/evenement/11348-tourisme-vert-en-thailande-le-guide-incontournable
Gibbon 02
 
 Les forêts et les zones préservées peuvent encore servir de réserves à ces animaux et leur vie y est bien plus naturelle qu'au milieux des hommes....
 
 

Que chacun se forge sa propre opinion et libre à tous de visiter les endroits qu'ils ont choisi, mais simplement que chacun se pose la question du bien être de ces bêtes sauvages. Et n'hésietez pas à faire part de vos remarques les avis de tous sont utiles et apprécies.

A bientôt avec des sujets traitant de la vie de tous les jours dans ce superbe pays.  

 
 
 

Commenter cet article

rousset 06/02/2015 08:03

Je souhaiterai dénoncer le zoo de phuket pour sa négligence et sa maltraitance animal. C'est horrible les condition dans lequel c'est animaux sont. Horrible!! A qui puise je m'adraisser?

Marco 24/06/2012 19:33


Désolé mais en ce qui concerne les éléphants vous vous trompez. Le problème vient du fait qu'il est interdit de couper le teak en Thaïlande par conséquent les éléphants n'ont plus de travail. Les
spectacles pour touristes sont leur seule chance de survivre.

Jean-Michel et Yuphin 25/06/2012 02:59



Bonjour,
Merci pour votre commentaire, c'est vrai il existe quelques endroits ou on dresse les éléphants de manière non cruelle, peu nombreux malheureusement.



Car la plus part du temps, malheureusement, l'homme est capable de cruautés terrible vis à vis de ces animaux. Voyez donc la vidéo suivante ; 


http://www.youtube.com/watch?v=uVimSPdbByo&feature=youtube_gdata_player

Maintenant ce n'est pas parce le le teck n'est plus exploitable, ce qui n'est pas tout à fait exact, car de nombreuses forêts on été replantées de ce bois et sont exploitées en toute légalité. Ce
qui n'est plus autorisé c'est l'abattage sauvage de ce bois. Tout notre ameublement est en teck et issu de plantation autorisées en Thailande.


Et de toute manière les animaux dressés pour l'exploitation du teck étaient pour la plus part soumis au même traitement.


Même si cette vidéo n'a pas été réalisée en Thaïlande, cela se passe la même chose et encore récemment la télévision Thaï, à montré des images insoutenables d'éléphants morts juste pour l'ivoire
ou d'autres attributs possible de revendre sur le marche noir...
  http://www.youtube.com/watch?v=8bG103hHkUU&feature=youtube_gdata_player


Il est vrai que cela pourrait faire l0objet d'un article complet pour les éléphants et le teck.


Mais les animaux vivants en libertés, n'ont pas besoin de l'homme et il ne faut pas confondre un animal de trait cheveaux ou boeuf avec les animaux sauvages, je doute fort que l'éléphant apprécie
les singeries que lui font faire les hommes, m'étonnerai également, même si on lui fait peindre des tableaux que ce soit un véritable artiste!!!
 A bientôt et cordialement.


Jean-Michel et Yuphin



Articles récents

Hébergé par Overblog